Cyril Debard

Pioneer reebel #6

Une solution "naturelle" de lutte contre le réchauffement
https://www.youtube.com/watch?v=dU19sJl9MKU Dans cet excellent court documentaire d'Arte, nous découvrons l'idée extraordinairement imaginative du scientifique russe Sergey Zimov, qui depuis 20 ans expérimente une solution entièrement écologique pour lutter contre la fonte du permafrost. Le permafrost (qui couvre 20% de la surface terrestre émergée et qui contient plus de CO2 que nous avons émis depuis le 19e) fond aujourd'hui à grande vitesse et cela pourrait entraîner un emballement du réchauffement climatique. La solution que propose Zimov ne fait pas appel à une surenchère technologique, à des super-technologies qui viendraient décarbonner l'atmosphère ou agir sur l'atmosphère pour refroidir localement le climat. Elle utilise simplement des troupeaux de bœufs musqués, de bisons et de chevaux sauvages... Très inspirant ! PS: il est possible d'aider Zimov en participant à une campagne de financement participative de son action ici : https://www.patreon.com/PleistocenePark
Victory:

Inform oneself about the planet (climate change, ecological transition)


Price: free
3 likes 884 views 1 comment Share
Alfredo Guijarro 24 January, 8:44
C’est l’histoire extraordinaire d’une famille piloté par un scientifique qui pense et observe la nature à ras de terre en pensant que seulement elle peux entraîner une solution.
Utiliser une poêle en fonte
Cela fait maintenant 1 ans que j'utilise quotidiennement une poêle en fonte et je peux désormais juger avec recul son utilisation. Mon constat est sans appel : jamais plus je ne pourrais revenir à une poêle "moderne". Non seulement la cuisson est extraordinaire, mais elle n'accroche jamais. Il faut cuire à feu doux ou moyen. Le fait que rien n'accroche rend le nettoyage trivial : un coup d'eau chaude et de brosse ! Sa durée de vie (des siècles !) et son matériau (pur fer) la rendent écologique. Son seul point négatif : le poids - c'est vrai qu'elle pèse une tonne (2,5 kg !) Les débuts de l'utilisation par ailleurs sont un peu difficile, car les poêles en fer doivent être "culotter" avec de l'huile. Comme tout savoir-faire, il faut apprendre... Je me suis planté dans mon cas et j'ai du tout reprendre à zéro après quelques mois. L'astuce : il faut faire brûler une TRÈS FINE pellicule d'huile, autrement dit bien essuyer la poêle huilée avant de l'enfourner au four à 300° pendant 1h.
Victory:

Choose a product made with natural material


With:

Biol

brand
Price: 20.00
2 likes 1178 views 0 comments Share
La tisane du matin
Je cherchais à trouver un remplacement à mon lait chaud du matin. Comme je n'aime ni le café ni les céréales, je pensais à une tisane, mais je devais en trouver une qui se marie convenablement avec les tartines de miel et de confiture. C'est chose faite, par ailleurs diminuant mon gaspillage ! La base de la tisane est simple : pelures d'oignon et d'orange séchées, auxquelles ont peu ajouter comme ici des baies d'églantier, du lapacho (renforce les défenses immunitaire) ou n'importe quoi d'autre. Cette tisane à un goût légèrement sucré, qui me fait penser à un gâteau aux noix ou au miel. Il faut la laisser infuser longtemps, environ 10 min, jusqu'à ce qu'elle prenne une belle couleur orangé sombre. Les pelures d'oranges sont vites séchées au-dessus de mon poêle. Et les pelures d'oignon sont la peau sèche entourant l'oignon. Il ne faut pas mettre trop d'oignon.
Victories:

Consume less meat

Reuse instead of trashing


Price: free
4 likes 1218 views 0 comments Share
Je finance des projets locaux écologiques
Combien d'entre nous on de l'argent à revendre, qu'ils jettent par la fenêtre en des achats pas toujours très éclairés ni très indispensables ? Des achats presque de "désœuvrement", car il faut bien en faire quelque chose ? Pas moi, en l'occurrence, qui n'ait pas le loisir de l'opulence. Toutefois, au cas où vous aurez la chance d'être plus confortables, n'hésitez pas à vous intéresser aux petits projets à découvrir sur https://bluebees.fr/fr/...
Victory:

Participate in a collective action for the planet


With:

Blue Bees

organizer
2 likes 3487 views 0 comments Share
Une article plein d'imagination sur les villes en transition de demain
https://jeanzin.fr/2011/09/14/Vers-des-villes-vertes Un article qui me semble intéressant, car il rappelle les véritables enjeux de l'écologie (qui ne sont pas réduits à la question de l'énergie) et propose des pratiques pouvant être mises en œuvre des aujourd'hui, notamment des structures économiques et sociales alternatives. Un autre article plus général le complète, argumentant la nécessaire relocalisation de la production si nous voulons que l'économie puisse devenir soutenable écologiquement : https://jeanzin.fr/2011/09/24/Relocalisation
Victory:

Inform oneself about the planet (climate change, ecological transition)


With:
2 likes 3471 views 0 comments Share
Utiliser de l'urine comme engrais...
Je ne le pratique pas encore, pour être honnête, puisque je n'ai pas de jardin, mais je trouve géniale cette solution si simple! On dit souvent que l'on réinvente l'eau chaude de nos jours, en retrouvant des pratiques écologiques qui étaient en fait celles des sociétés non industrielles, ici, en l'occurrence, on réinvente la pisse chaude!! Donc il s'avère que l'urine est un engrais formidable, suffisant pour tous les apports aux plantes, azote, phosphore, potassium, souffre... C'est un peu logique, puisque nous mangeons nous mêmes ces plantes, donc les éléments chimiques que nous ne consommons pas mais qui les constituent se retrouvent dans l'urine. Je partage l'article qui en parle sur Binette et Cornichon!
Victories:

Produce less waste

Inform oneself about the planet (climate change, ecological transition)


With:
Price: free
4 likes 2177 views 4 comments Share
Maryse Boyer 23 November, 13:25
oui, mais dans les déchets organiques nous retrouvons les antibiotiques et autres médicaments
Cyril Debard 4 September, 19:27
Je précise que les excréments humains et sans doute avec l'urine étaient utilisés couramment dans l'agriculture au Moyen-Age en Europe par exemple et en Chine impériale à ma connaissance et sans doute un peu partout dans le monde et à toutes les époques... sauf la nôtre, période de l'industrie chimique...